Faut-il interdire le port du voile dans la police, l’armée et la douane ?

Après les déclarations multiples et contradictoires du gouvernement sur le port du hidjab par des douanières algériennes, le premier ministre Sellal a finalement clos le débat par l’interdiction des douanières en uniforme de porter le voile pendant leur service.

Le ministre délégué chargé des relations avec le parlement, parlant au nom de Sellal, a essayé d’apporter des justifications en soutenant, avec des expressions plus ou moins vagues, que vue la nature paramilitaire de ce corps de métier, le port du voile par les douanières ne s’accorde pas avec l’exercice de leur fonction.

Aussi j’ai décidé de faire un petit tour dans quelques pays arabes et musulmans pour voir leur position par rapport à cette question, et si le voile pose réellement un problème à l’intégration de la femme dans les institutions à caractère militaire. Quelques photos que j’ai glanées dans le Web peuvent en donner une idée sur la question.

Commençons par l’Afghanistan qui n’est pas vraiment une référence pour l’Algérie, mais qui,  malgré le poids de la tradition et du fondamentalisme lattant,  pourrait nous enseigner quelque chose sur l’intégration de la femme dans la police et l’armée et même comme  pilotes de chasse.

Afghanistan

Femmes afghanes militaires

Le Pakistan est considéré comme l’un des pays les plus militarisé. Depuis sa fondation, ce pays a reconnu le rôle important de la femme dans son armée. La tradition musulmane n’a pas empêché la femme pakistanaise d’être présente dans toutes les catégories des forces militaires et para-militaires. Le voile ne semble pas gêner les femmes à poursuivre ces professions.

pakistan

Aysha Farooq 1ère femme pilote dans l’armé de l’air pakistanaise.

La Jordanie est à l’avant garde de ce qui est de l’intégration de la femmes dans les forces de police et des services de sécurité. La Jordanie possède une population ethniquement diversifiée avec une majorité musulmane et une large minorité chrétienne et druze. Une étude montre que la plupart des femmes militaires ou dans la police préfèrent porter le voile avec leur uniforme. Les états majors n’ont pas estimé que le voile pose problème à l’exercice de leur fonction.

jordanMalgré l’avènement du régime des mollahs, l’Iran ne semble pas avoir de complexe vis-à-vis du rôle de la femme dans la société iranienne et surtout dans la promotion de la révolution iranienne. Le voile n’y est pas toléré mais obligatoire. iranVue le nombre de sa population, l’Indonésie assume volontiers son importance démographique dans le monde musulman. Depuis quelques années, l’Indonésie a su s’accommoder avec les besoins culturels de sa société. Les femmes dans les forces sont depuis peu autorisées à porter leur voile avec l’uniforme.indonésieLes Émirats arabes unies est un petit pays arabe du golfe Persique fondé il y 40 ans seulement sur un grand erg de sable. Les Émirats ne caisse d’étonner le monde avec ses progrès à pas de géant dans tous les domaines inclus celui du développement humain. Ce pays a réussi à concilier tradition et modernité y compris dans les forces de police et l’armée en y intégrant la femme tout en s’accommodant des choix sociétales et culturels. Les Émirats possède même une académie militaire pour femmes. Le voile qui fait partie prenante des coutumes de la société émiratie, ne semble pas poser d’obstacle à la femme militaire pendant l’exercice de sa fonction.uaeLa Palestine et un pays en occupation permanente. Diminué en ressources de résistance, la Palestine reste riche en ses hommes et ses femmes. La femme, voilée ou pas , musulmane ou chrétienne, joue un rôle prépondérant dans la survie et la résistance de ce peuple. On trouve la femme palestinienne aussi bien dans les forces de l’ordre, les groupes de commandos, ainsi que la garde présidentielle.

palestineEn conclusion, le vrai débat en Algérie n’est pas d’interdire ou pas le port du voile. Mais il s’agit plutôt de reconnaître le fait qu’il y a une grande frange de la gent féminine qui porte le voile et va vraisemblablement le porter pour très longtemps, et de se demander que va-t-on faire pour réussir l’intégration de cette frange dans la mécanique de développement du pays. La police et l’armée auraient du adopter une  approche beaucoup plus pratique et saisir cette opportunité pour corriger l’image machiste qu’elles ont portée depuis toujours.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s