Plaidoyer pour un Tamaziɣt en Arabe

Apprendre la langue berbère pour un Algérien non-berbère n’est pas une pratique courante. D’ailleurs je ne connais guerre d’Algérien arabophone qui a appris à parler le berbère autrement que par nécessité académique. Bien sur le statut historique de Tamazight par rapport à l’Arabe y est pour beaucoup. Mais aujourd’hui on parle d’officialisation de Tamazight et, par conséquent, on s’attend à ce que les gens commencent à se familiariser non seulement avec le parler Tamazight mais aussi avec le texte amazighe. Malheureusement il y a plus d’écrits sur la langue que dans la langue. Continue reading